les éditions gare au théâtre

THÉÂTRE

de la sensation d’élasticité des corps...

14 MAI 2009 À 19H

... lorsque l’on marche sur des cadavres

Librement inspiré de l’oeuvre d’Eugène Ionesco

Lieu du spectacle :
Ambassade de Roumanie - Hôtel de Béhague
123 rue Saint Dominique - 75007 PARIS

Écrit par : Matei Visniec

Mise en espace : Mustapha Aouar

Compagnie : Cie de la Gare

Interprété par : Claude Bernhardt, Iona Craciunescu, Robert Hatisi, Daniel Soulier, Michel Vivier

Accordéoniste : Aurélien Rozo

Réalisateur-vidéo : Pierre-Yves Toulot

Régisseur général : Guillaume Raineri

cadreur : Sylvain Marais

Régisseur-vidéo : Romain Martin

Décembre 1958, dans la prison roumaine de Sighet, en Transylvanie : une prison particulière (on l’appelle parfois la prison des dignitaires) où le régime communiste a enfermé une bonne partie de l’élite roumaine d’avant la guerre : ministres, professeurs, écrivains, journalistes...

 

Dans une cellule de prison, un soir, devant ses amis anciens collègues d’université, un professeur raconte, de mémoire et dans l’hilarité générale, La Cantatrice chauve de Ionesco. Le lendemain, les quatre codétenus se retrouvent convoqués par la Direction de la prison. Une enquête commence. C’est qui Ionesco ? C’est qui la cantatrice chauve ? Et que se cache derrière ce langage codé ?

 

Production : UNESCO
Aide à la résidence d’auteur : Région Ile-de-France
En partenariat avec la Délégation Roumaine auprès de l’Unesco et le Centre Culturel Roumain.
Remerciements à Son Excellence Nicolae Manolescu, Ambassadeur de Roumanie auprès de l’UNESCO et à Monsieur Lilian Zamfiroiu.