les éditions gare au théâtre

THÉÂTRE

harissa tcha, tcha, tcha

MARS, PUIS JUILLET 2000

proposé dans le cadre de “nous n’irons pas à avignon”

ou le père indigne

Créé en mars dans le cadre des rencontres Charles Dullin et présenté dans une version aboutie dans le cadre du festival ”Nous n’irons pas à Avignon”.

Tarif normal : 12 € / Tarif réduit : 9 €

Écrit par : Aziz Chouaki (commande)

Compagnie : Cie de la Gare

Mise en scène : Mustapha Aouar

Interprété par : Laure Smadja, Mustapha Aouar

Managers : Dominique Dolmieu, Jean-Baptiste Lavaud
Régie lumière : Fabien Lang

Une pièce comme un challenge qui met en scène l’auteur et son metteur en scène travaillant à une pièce qui les met en scène. Vertige ! Entre les deux, la comédienne.

 

La pièce va-t-elle pouvoir se faire ?
De qui se moque-t-on ?
De quoi se moque-t-on ?

L’auteur omniprésent, caché là dans les recoins du plateau,
Le metteur en scène perdu dans ses intentions, dépassé par le texte,
La comédienne qui fait ce qu’elle peut.

Ils répètent, ils cherchent, mais quoi au juste ?
Le sens leur a échappé. Restent les coups.

 

Ici deux adversaires se disent, se montrent,se démontrent en main. Le temps est compté sur cette scène-ring (espace surélevé fermé par quatre rideaux), le public autour, le gong des musiciens pas loin.

Ici deux acteurs s’empoignent, s’assènent des mots qui font mal.